Le refuge AVA, une maison de retraite pour animaux !

Il existe une ferme en Normandie qui recueille plus de 500 animaux. On vous en dit plus...

La ferme de la deuxième chance.

La ferme de la deuxième chance.

Le refuge AVA (Aide aux Vieux Animaux), accueille depuis plus de 10 ans des animaux dans le besoin. Le refuge se trouve à Cuy-Saint-Fiacre en Normandie. Sur 75 hectares de terrain, il accueille plus de 500 animaux de toutes espèces : chats, chiens, daims, vaches, chevaux... Tous ne sont pas âgés, mais la plupart ont été abandonnés et n'ont plus de propriétaires !

Un homme au grand cœur.

Un homme au grand cœur.

Thierry Bedossa est à l'initiative de ce projet. C'est un ancien vétérinaire de Neuilly-Sur-Seine, qui ne supporte pas la souffrance animale, refusant l'idée même d'euthanasier un animal sous prétexte de vieillesse ou de mauvais caractère.

Une association généreuse.

Une association généreuse.

Pour subvenir aux besoins de tout ce petit monde, Mr Bedossa a fondé l'association AVA. Il y emploie deux personnes à plein temps ainsi que de nombreux bénévoles.

Des animaux heureux !

Des animaux heureux !

Malgré le grand nombre de ses habitants, les animaux, y sont à l'aise. À l'image des chats, qui sont hébergés dans de grands espaces, entourés de grillages et barrières afin de protéger les félins des différents prédateurs. Les grillages sont dotés de chatières pour que les chats puissent aller et venir à leur guise. Thierry Bedossa dit "Ce qu'apporte la ferme à ces chats, c'est la liberté ! "

Les chats vivent beaucoup dehors, mais ils ont à leur disposition des abris chauffés, avec des couchages individuels. Les félins profitent d'un grand espace qui leur permet de s'isoler quand ils le souhaitent.


Une retraite sereine.

Une retraite sereine.

Le refuge AVA permet aussi de mettre son animal en pension si on part en vacances quelques temps, c'est un peu comme le laisser en colonie de vacances.

Qu'ils soient de passage ou habitants permanents, les animaux de cette ferme sont heureux et bien soignés. Ils coulent des jours heureux dans un véritable havre de paix, qui leur permet de vivre une retraite sereine.


Pour soutenir l'association c'est ici !


par Hortense Pinto